• 1021 visits
  • 85 articles
  • 0 hearts
  • 294 comments

DEATH NOTE 03/05/2009

Death Note ( Desu Nōto ) est un manga japonais de type shōnen, créé par la scénariste Tsugumi Ōba et le dessinateur Takeshi Obata

Histoire
Light Yagami est un lycéen surdoué qui juge le monde actuel criminel et corrompu. Sa vie change du tout au tout le jour où il ramasse par hasard un mystérieux cahier intitulé « Death Note ». Le mode d'emploi inclus dans le cahier indique que « la personne dont le nom est inscrit dans ce carnet meurt ». D'abord sceptique, Light teste le carnet et découvre que son pouvoir est bien réel. Il rencontre l'ancien propriétaire du Death Note, un dieu de la mort nommé Ryuk. Celui-ci déclare avoir volontairement laissé tomber son carnet dans le but de se divertir.
Light décide d'utiliser le Death Note pour exterminer les criminels, dans le but d'éradiquer le Mal et bâtir un monde parfait dont il sera le dieu. Il apprend peu à peu à se servir des pouvoirs du cahier. L'utilisateur peut seulement tuer une personne dont il connaît le visage, en y inscrivant son nom. Il peut également en préciser la cause ainsi que les circonstances détaillées, la cause par défaut étant la crise cardiaque.
Les nombreuses morts inexpliquées de criminels à travers le monde attirent l'attention d'Interpol et du mystérieux L, un détective capable de résoudre n'importe quelle énigme, mais dont personne ne connaît ni le visage ni le nom. L décide d'enquêter pour capturer le tueur en série, surnommé par le grand public « Kira » (キラ, « Kira »? dérivé de la prononciation japonaise de « killer »). Entre Light et L, tous deux persuadés d'agir pour la justice, s'engage un combat acharné pour découvrir en premier l'identité de l'autre.


Personnages principaux
Light Yagami ( Yagami Raito )
Personnage principal de l'histoire, Light est un lycéen surdoué qui juge le monde actuel corrompu et perverti. Quand il trouve par hasard le Death Note abandonné par un shinigami (dieu de la mort), il décide de l'utiliser pour exterminer tous les criminels, sous le nom de Kira. Son but est de créer un monde utopique débarrassé du Mal, où il pourra régner comme dieu.
L ( L )
Principal adversaire de Light, L est considéré comme le meilleur détective au monde, bien que son identité soit inconnue. Il enquête sur l'affaire Kira. Son véritable nom est L Lawliet ( Eru Rōraito).
Ryuk ( Ryukuu )
Ryuk est un dieu de la mort qui s'ennuie profondément dans le monde des dieux de la mort. Possédant deux Death Note, il en abandonne un dans le monde des humains dans le but de se divertir. Il suit Light partout mais reste neutre par rapport aux évènements.
Misa Amane ( Amane Misa )
Misa est une jeune fille qui admire Kira et ses actions. Assez puérile, elle est une mannequin très populaire, une Idol ( aidoru, starlette), au style vestimentaire axé « gothic lolita » et punk. Elle est amoureuse de Light et ferait n'importe quoi pour lui. Elle aussi a un Death Note et son shinigami s'appelle Rem.
Near ( Near )
Near est un des candidats à la succession de L. Il a grandi à la « Wammy's House », un orphelinat dédié aux enfants surdoués. Calme et calculateur, il a de nombreux points communs avec L. Son vrai nom est Nate River ( Neito Ribā ).
Mello ( Mello)
Mello est comme Near un des candidats à la succession de L, et a également grandi à la « Wammy's House ». D'un naturel emporté, son but est de surpasser L et Near. Son vrai nom est Mihael Keehl ( Mihaeru Kēru ).

Création
L'écriture de Death Note s'est déroulée de manière similaire pour les différents chapitres. Tsugumi Ōba écrit dans un premier temps le scénario, puis l'envoie à Takeshi Obata. Celui-ci le lit, puis détermine le découpage des cases. Obata dessine lui-même « tout ce qui est personnage ainsi que tout ce qui est univers visuel ». Ses assistants appliquent ensuite ses consignes et réalisent les bâtiments ou les décors.

______________________________________________________

DEATH NOTE ( cahier de la mort )

Comment l'utiliser

• Les gens dont le nom est écrit sur ce cahier
mourront.
• Ce cahier ne peut être utilisé que si celui qui
écrit dessus a en tête le visage et le nom de
sa victime. Néanmoins, les personnes portant
le même nom que celui de sa victime ne seront
pas affectées.
• Si la cause de la mort est écrite dans les
quarante secondes, la mort frappera la victime
tout de suite après.
• Si aucune cause n'est écrite, la victime périra de
crise cardiaque.
• Après avoir écrit les causes de la mort, les détails
peuvent être donnés au bout de six minutes et
quarante secondes.

"Le jeu de TROP" 10/01/2009

Quatre ans après la sortie de Budokai 3, Infinite World vient clore la série sur PS2.

Jouabilité : 3/5
Si les coups spéciaux sortent assez facilement une fois connue, la maitrise technique supplante à peine le matraquage de touche.
Graphisme : 3/5
Ce n'est pas moche... pour de la PS2. Mais en comparaison de ce à quoi on a le droit maintenant, le retour en arrière est difficile pour les yeux.
Bande-son : 3/5
Si les musiques collent plutôt bien au genre, on regrette de ne pas avoir les musiques originales du dessin animé.
Durée de vie : 4/5
La durée de vie en elle-même est assez conséquente avec 45 personnages à débloquer, à condtion de persévérer dans l'insupportable mode solo.
+ :
• Un large choix de perso
• L'esprit fidèle
• C'est tout
- :
• Le mode solo
• Les technique à acheter
• Dépassé techniquement

DBZ: Infinite World est typiquement ce que l'on peut appeler "le jeu de trop". Sans doute sortie juste avant les fêtes par simple opportunisme, cet épisode n'a d'intérêt que par son côté nostalgique.
Note globale : 10/20

PS3 XBOX360 : Test : Soul Calibur IV 04/08/2008

Play the video
Les notes sont de meme sur PS3 et XBOX 360 sauf la note des Lecteurs
Le sénario n'a pas encore été noté.


Graphismes
18/20 : Entre des arènes splendides et des personnages parfaitement modélisés, vos petits yeux risquent d'être éblouis par la beauté des combats. Notez tout de même qu'un écran 16/9 n'est pas de trop si vous voulez en profiter pleinement.
Jouabilité
19/20 : Tout comme ses prédécesseurs, ce SoulCalibur IV bénéficie d'un gameplay sans faille qui ravira autant les novices que les joueurs avertis. On apprécie l'arrivée des KO critiques qui poussent les combats vers un peu plus de dynamisme.
Durée de vie
17/20 : On ne trouverait rien à redire au contenu du jeu s'il ne s'agissait pas d'un SoulCalibur et si l'épisode précédent n'avait pas placé la barre aussi haut avec des modes solos particulièrement réussis. Ceux qui voudront soigner la création de leur personnage trouveront cependant largement de quoi se satisfaire.
Bande son
17/20 : Les musiques et les bruitages sont toujours fidèles à la série : on ne gâche pas une recette qui a fait ses preuves.
Scénario -
Note Générale
18/20 : SoulCalibur IV est un excellent jeu de combat qui saura satisfaire plusieurs types de public : les néophytes prendront du plaisir dès la première partie, les joueurs plus techniques pourront s'exercer afin de sortir des combos dévastateurs, et les collectionneurs passeront un temps fou à personnaliser leurs combattants et à débloquer tous les équipements.
Note Lecteurs
sur PS3 : 19/20
sur XBOX 360 : 17/20

Dragon Ball Z : Burst Limit ( PS3 & Xbox 360 ) 15/06/2008

Play the video
Descriptif : Dragon Ball Z : Burst Limit est un jeu de combat sur PS3. Le titre reprend l'histoire du célèbre manga (et dessin animé) et le scénario de Dragon Ball Z pour s'intéresser à l'invasion de la Terre par les guerriers Saiyens. Contrôlez la vingtaine de personnages disponibles, avec leurs coups et leurs techniques ultimes. Un mode online est disponible, pour de nombreux combats à distance.
Editeur : Namco Bandai
Développeur : Dimps
Type : Combat
Sortie France : 06 juin 2008
(10 juin 2008 au Japon)
Classification : Déconseillé aux - de 12 ans

SoulCalibur IV 15/06/2008

La célèbre franchise SoulCalibur revient avec le 4ème opus. SoulCalibur IV commence là où le III s'est arrêté : Siegfried et Nightmare survivent à leur chute et sont prêts à se battre de nouveau pour le contrôle des deux épées légendaires : Soul Edge et SoulCalibur.
Retrouvez en bonus dans la version PS3 le seigneur obscur Dark Vador et dans la version Xbox 360 le maître Jedi Yoda.